5.1 Définition de la professionnalisation de l’évaluation

Le premier élément du parcours de votre VOPE vers la professionnalisation est l’établissement d’une définition claire de ce que c’est et de ce que cela signifie pour votre VOPE. (Rappelez-vous que VOPE signifie « organisation bénévole pour l’évaluation professionnelle » [voluntary oganization for professional evaluation]; le nom même fait référence à la notion de professionnalisation et la souligne.) La professionnalisation est définie différemment par différentes personnes. À l'OICE, nous définissons la professionnalisation comme un ensemble d'actions visant à doter les évaluateurs de valeurs fortes, d'une éthique, de connaissances et de compétences en matière d'évaluation qui favorisent la production d’évaluations utiles et de qualité.

Les publications du Groupe d'évaluation des Nations Unies (2016, 2018), de Blaine Worthen (1994) et de Robert Picciotto (2011) proposent toutes des conceptions différentes de la notion de professionnalisation. Cependant, elles convergent sur certains aspects importants. La professionnalisation fait référence à un « plan » collectif visant à donner une stature et une reconnaissance particulières à une activité (ici, l’évaluation) afin de contribuer à une performance supérieure de cette activité et à la protection du public qui n'est pas en mesure de juger de la qualité de cette performance. Les activités menées avec professionnalisme reposent sur une base de connaissances essentielle nécessitant une formation spécifique. Ils respectent également des normes de pratique et sont appliquées dans le respect de règles éthiques qui portent des objectifs altruistes clairs. Une profession exige le respect de ses utilisateurs qui reconnaissent que le professionnel est autonome et mieux placé que le profane pour faire face à une situation donnée.

Le professionnalisme est l'attitude et le comportement d'un professionnel. Fait intéressant, il n’est pas facile de documenter les caractéristiques d’un professionnel qui s’opposent souvent à celles d’un amateur. Mais on peut en déduire qu'un professionnel (et donc le professionnalisme) exerce sa profession à plein temps, ce qui lui confère un statut élevé. Le professionnalisme repose sur une formation formelle dans un domaine de connaissances spécialisé; cela est souvent confirmé par un type de certification. Les membres d'une profession suivent un code de déontologie régi par des associations de professionnels. Le professionnalisme peut être perçu comme la victoire de l'expertise, de l'honnêteté et du service désintéressé face à l'incompétence, à la fraude et au charlatanisme (comme le dit un des auteurs cités).

Du point de vue d’une VOPE, la professionnalisation de la pratique de l’évaluation suppose l’appui à des mécanismes permettant d’atteindre les objectifs de :

  • détermination de la contribution de la pratique de l'évaluation dans le système national de gouvernance (décrivant donc l'écosystème national d'évaluation);
  • identifier les compétences requises des évaluateurs (et éventuellement des commissaires à l'évaluation) dans l'écosystème national d'évaluation;
  • adopter des normes minimales de pratique;
  • définir des principes éthiques dans lesquels la pratique de l'évaluation devrait opérer, en accordant une attention centrale aux droits humains et aux droits du public;
  •  soutenir le renforcement des capacités individuelles par les institutions académiques et les formateurs spécialisés;
  •  considérer comment reconnaître les individus qui sont des professionnels.

 Une conversation additionnelle consiste à déterminer si votre VOPE souhaite utiliser le terme « professionnalisation ». Par exemple, en Afrique du Sud, l’Association sud-africaine de suivi-évaluation (SAMEA) parle de « renforcer » et non de « professionnaliser » les évaluateurs.

Alors, des questions pour vous, dirigeants-tes de VOPE : votre VOPE a-t-elle défini ce que qu’est un-e professionnel-le de l’évaluation? Avez-vous discuté de cela avec vos membres et vos partenaires? Existe-t-il un consensus sur ce que signifie être un évaluateur-trice (et donc sur qu’est l’évaluation)?

Références

  • Picciotto, Robert (2011) The logic of evaluation professionalism, Evaluation
  • United Nations Evaluation Group (2016) Norms and Standards for Evaluation.
  • United Nations Evaluation Group Professionalization Working Group (2018) Round Table Meeting, Becoming Fit to Evaluate in the SDG Era: Exchanges on Professionalization, May 2018
  • Worthen, Blaine R. (1994) Is Evaluation a Mature Profession That Warrants the Preparation of Evaluation Professionals?, New Directions in Evaluation

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.